Maison Verte

La Maison verte, a été créée en 1979, à Paris, à l’initiative d’une équipe (psychanalystes et éducateurs) dont faisait partie Françoise Dolto. C’est un lieu d’accueil d’enfants de moins de quatre ans, accompagnés de leurs parents ou d’autres personnes chargées d’eux, et même les futurs parents.

Françoise Dolto souhaitait faire de la Maison verte « un lieu de rencontre et de loisirs pour les tout-petits avec leurs parents. » pour une vie sociale dès la naissance, pour les parents parfois très isolés devant les difficultés quotidiennes qu’ils rencontrent avec leurs enfants. Ni unecrèche ni une halte-garderie, ni un centre de soins, mais une maison où mères et pères, grands-parents, nourrices, promeneuses sont accueillis… et leurs petits y rencontrent des amis . » C’est « un lieu en partenariat avec les parents dans la sécurité de l’anonymat, qui n’a rien à voir avec un accueil anonyme, mais tout à voir avec l’idée de ne pas observer, ni évaluer les enfants » .

Chaque Maison verte est autonome, organisée en association loi 1901 et souvent financée par des fonds publics.

Le concept fait florès et se développe dans différentes villes de France, avant d’essaimer à l’étranger : on en trouve à Saint-Pétersbourg, à Moscou, à Barcelone, à Bruxelles, mais aussi en Suisse, en Argentine et au Canada. Chaque lieu invente son nom propre car la Maison Verte et Françoise Dolto ont toujours refusé de « franchiser » leur création.